Projet de loi relatif à la communication audiovisuelle

Action de plaidoyer de la FFME en 2020

Le « Projet de loi relatif à la communication audiovisuelle et à la souveraineté culturelle à l’ère numérique » entre en débat au sein de la Commission des Affaires culturelles le 30 mars prochain.
Dans le cadre de ce projet de loi, la Fédération Française des Maisons de l’Europe, le Mouvement Européen-France, Les Jeunes Européens – France, et Européens Sans Frontières ont commandé un sondage réalisé par ViaVoice pour mesurer le niveau d’information des Français sur l’Union Européenne.
Saviez-vous que, selon une enquête Eurobaromètre (2018), 73% des Français se déclarent mal informés sur les questions européennes? Cela place la France au dernier rang des Etats-membres, notamment derrière la Grèce ou la Hongrie. En cause, une très faible visibilité de l’actualité communautaire à la télévision et à la radio. En effet, l’UE n’occupe que 3% des journaux présentés sur les principales chaînes françaises.
L’enquête, publiée aujourd’hui dans le Journal La Croix, détaille l’impact de cette faible couverture de l’actualité communautaire sur le niveau d’information des Français vis-à-vis de la politique communautaire –> Lien vers l’article.

 

Découvrez l’ensemble des résultats de cette enquête ICI !

 

Autres prises de position en lien avec le projet de loi

Au-delà de cette enquête, la FFME a également signé une Tribune parue dans le journal Le Monde le 24 février.
Initiée par un collectif de députés (nationaux et européens) et de personnalités de la société civile, elle appelle à ce que la loi audiovisuelle fasse « entre l’Union européenne à la télé », afin de fournir une information de qualité et « animer un débat approfondi sur l’Europe ».
Vous retrouverez cette tribune, initiée par la députée Caroline Janvier, ICI.