La Présidence Française du Conseil de l’Union Européenne, c’est quoi ?

La Présidence Française du Conseil de l’Union Européenne, c’est quoi ?

La Présidence Française du Conseil de l’Union Européenne, c’est quoi ?

La France a pris la présidence tournante du Conseil de l’Union européenne le 1er janvier 2022. Treize ans après sa dernière présidence, Paris exerce de nouveau la fonction pour six mois.

Quels sont les rôles, missions et responsabilités de la France ?

Du 1er janvier au 30 juin 2022, la France doit s’acquitter de plusieurs missions :

Elle suit l’agenda législatif européen et élabore des compromis susceptibles de résoudre les problèmes politiques entre les gouvernements des 27 États membres ou bien entre ces derniers et le Parlement européen.

Elle est également chargée d’organiser et de présider les réunions du Conseil de l’UE, par domaine d’activité. Chaque ministre français assure cette fonction au sein du groupe de travail dont il est membre. Par exemple, le ministre de l’Agriculture français préside le Conseil de  l’agriculture.

Si les missions relèvent avant tout d’un rôle de médiateur et de recherche du compromis, la présidence tournante est également l’occasion pour les États membres de mettre à l’agenda européen certaines de leurs priorités. Ainsi, le Portugal avait organisé à Porto au mois de mai 2021 un sommet social pour engager les États membres sur l’application du Socle européen des droits sociaux.  C’est également ce que la France compte faire, avec des sujets comme le mécanisme d’ajustement carbone aux frontières européennes, le salaire minimum européen ou encore la taxation des géants du numérique.

Même si le nom peut apparaitre comme trompeur,  la présidence tournante est très encadrée, d’autant que, depuis 2009, l’État chargé de la présidence semestrielle n’agit pas en autonomie mais au sein d’un « triplet ». En l’occurrence, un triplet « Allemagne-Portugal-Slovénie » s’est achevé le 31 décembre 2021, et la France inaugure un nouveau triplet, complété par la République tchèque et la Suède, qui assureront les deux présidences suivantes.

 

 

 

Sources : Toute l’Europe.