Enfin l’Europe !

Le 16 mai dernier, le Président de la République a parlé de l’Europe. On attendait cette déclaration qui, évidemment, devra être précisée, complétée et appliquée (au moins commencée à être appliquée…) tout au long de cette année qui prépare les élections européennes de juin 2014.
La direction, les objectifs sont encourageants, qu’il s’agisse d’instaurer une véritable gouvernance économique, de renforcer l’esprit de solidarité, de veiller à ce que le nécessaire rééquilibrage des budgets publics ne se fasse pas au détriment de la croissance, de l’emploi et de l’insertion des jeunes dans la société, etc.
La volonté de collaborer étroitement avec l’Allemagne va également dans la bonne direction, car c’est la condition pour que l’on puisse peser sur le cours des cours des événements.
Evidemment on ne peut être d’accord avec tout dans une UE pluraliste et diversifiée, mais on peut au moins se mettre d’accord pour négocier, avec la plus ferme volonté d’aboutir, des compromis acceptables permettant d’avancer vers plus d’Europe et une Europe réorientée dans de bonnes directions conciliant nécessaire rigueur