9 Mai 2010

Cette année nous allons fêter le 60e anniversaire de la déclaration de Robert Schuman. Dans toute l’Europe, c’est l’occasion de faire un bilan.

Robert Schuman serait sans doute heureux de voir le chemin parcouru. D’abord l’unification du continent ; la terrible coupure Est-Ouest est terminée ; l’Union européenne rassemble 27 pays ; le Conseil de l’Europe en regroupe 47. Ensuite, l’accroissement des compétences et des pouvoirs délégués par les Etats à l’Union européenne qui est entrain de devenir une entité juridique et politique à part entière sur la scène internationale.

Certes les avancées sont cahotiques. On s’impatiente devant les lenteurs, les hésitations des instances dirigeantes. On est contre certaines décisions et orientations politiques. On s’interroge sur la capacité de l’Europe à faire vivre son modèle de société, ses valeurs, sa culture voire sa civilisation dans les crises et boulversements du Monde.

Mais le 9 Mai, tout de même, c’est une fête, un bonheur, un espoir qu’il faut savoir savourer et fabriquer. « Faîtes l’Europe » vous aussi !